La Cracovie accueille l’exposition photographique sur le Samudaripen

Après être visitée par la société valencienne le dernier mois de novembre, l’exposition photographique sur le Samudaripen (génocide des gitans pendant la Seconde Guerre mondiale), engagé et désigné par la Fédération Maranatha, a commencé son tour dans toute l’Europe.

ex-04

La première destination des quinze panneaux monographiques qui composent l’exposition a été la Cracovie (Pologne), où l’association “Stowarzyszenie Kulturalno Społeczne Romów” (CKRR), partenaire du projet, a organisé, avec les autorités locaux, l’exposition, qui a été exposé au Centre Civique et Social de la ville; en offrant de cette manière à ses citoyens une vision encore inconnue de la tragédie vécue par la communauté gitane pendant le régime nazi.

ex-03

L’inauguration de l’exposition a eu lieu le 26 janvier, veille du 72ème Anniversaire de la Libération du camp de concentration et extermination d’Auschwitz, date de grand impact symbolique pour remémorer aux victimes de l’Holocauste.

L’inauguration de l’exposition photographique a été précédée d’une conférence dans laquelle ont participé, entre autres, Piotr Cwik, vice-Voivod de la région Malopolska; Adam Bartosz, etnographe et . On a aussi compté sur la participation de la responsable local d’affaires Roma et divers experts dans ce domaine. Pendant la journée, où on a compté sur la présence d’une trentaine de personnes, on a aussi révélé les résultats, les conclusions et les recommandations du Séminaire International réalisé à Valence.

ex-10

L’association CKRR a dévoilé son travail quotidien et les activités associés au Musée Ethnographique de Tárnov, un espace permanent de revendication de la culture gitane et un lieu spécifiquement crée pour promouvoir la récupération de sa mémoire historique. L’activité a terminé avec le visionnage d’un vidéo sur les victimes du Samudaripen en Pologne avec des témoignes de survivants d’Auschwitz qui ont ému tous les assistantes.

ex-15

L’exposition photographique itinérante fait partie du projet européen Mem Rom: Reflexión y Memoria del Holocausto Rroma (Réflexion et mémoire de l’Holocauste Rroma), mené par la Fédération Maranatha d’Associations Gitanes et cofinancé par le Programme Europa con los Ciudadanos (l’Europe avec les citoyens) de l’Union Européen. Dans ce projet, dont l’objectif est récupérer la mémoire historique du peuple gitan en faisant visible le génocide subi pendant la Seconde Guerre mondiale, participent autres trois entités qui travaillent pour l’inclusion et l’égalité de la communauté gitane en Europe : Fondazione Romaní de l’Italie, Madhouse de l’Allemagne et l’entité déjà mentionné CKRR de la Pologne.

ex-16

Le président de la Fédération Maranatha, José Alfredo Maya Maya, qui a voyagé à Cracovie pour être présent pendant la conférence et l’inauguration de l’exposition photographique, a déclaré que pour lui était “un honneur pouvoir gérer ce projet qui, sans doute, contribuera à rendre visible le souffrirent du peuple gitan pendant la Seconde Guerre Mondial et permettra éradiquer beaucoup de préjugés et stéréotypes qui existent encore aujourd’hui vers les gitans et les gitanes dans de nombreuses parties du monde”

VOIR VIDEO

VOIR PHOTOS